VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

L'emprunt, c'est plus dur que ça en a l'air {PM}
ϟ celui qui lit ce titre est un elfe de maison. Ceci était la touche d'humour de Thor.
avatar
Honoria P. Vanger
this is the wizzarding world of
Je suis à l'université
informations
Je suis à l'université

correspondances : 164
entrée : 05/06/2014
gallions : 2588

♦ Nota Bene
: La personne qui lui a sauvé la vie en la mettant à l'abri durant un combat.
: vos relations principales ici
: un chaton surnommé snövit, trois portoloins, 2 tickets de transplanage, une potion de mort, une fiole de felix felicis, un sabre de combat supérieur, un uniforme d'escrime, une poudre d'obscurité instantanée.



Message Posté Mar 21 Oct - 18:43.
L'emprunt, c'est plus dur que ça en a l'air
lire c'est savoir.


informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Honoria P. Vanger
ϟ  étiologie du statut subjectif ▬ One shot
ϟ  datation approximative du moment exact ▬ Le 22 septembre 2057
ϟ  cadran lunaire appréciable ▬ 10.00
ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬  Temps frais, nuageux.
ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Saison 3
ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  301
ϟ chatiment divin exigible ▬ Non merci.


Dernière édition par Honoria P. Vanger le Mar 21 Oct - 18:48, édité 2 fois
avatar
Honoria P. Vanger
this is the wizzarding world of
Je suis à l'université
informations
Je suis à l'université

correspondances : 164
entrée : 05/06/2014
gallions : 2588

♦ Nota Bene
: La personne qui lui a sauvé la vie en la mettant à l'abri durant un combat.
: vos relations principales ici
: un chaton surnommé snövit, trois portoloins, 2 tickets de transplanage, une potion de mort, une fiole de felix felicis, un sabre de combat supérieur, un uniforme d'escrime, une poudre d'obscurité instantanée.



Message Posté Mar 21 Oct - 18:47.
Les cours venaient à peine de commencer, mais tu étais déjà bien occupée. Outre les devoirs à rendre et les cours à travailler, tu avais aussi à acquérir du matériel supplémentaire. Tu allais assister à ton premier cours de maniement des armes sorcières, une matière qui allait sans nul doute te plaire. L’enseignante demandait une copie des contes de Beedle le Barde. Cela semblait loin le temps où tu avais lu ce livre plus jeune. Le possédant déjà chez toi en Suède, tu préféras opter pour l’option alternative que le professeur De Kerveguen avait proposée, c’est-à-dire emprunter une des deux copies de la bibliothèque. Tu t’y étais prise relativement tôt en espérant que d’autres n’auraient pas eu la même idée. Tu avais des souvenirs de bousculade à l’académie pour entrer en possession des quelques copies mises à disposition par la bibliothèque. Cela semblait si loin maintenant. Retenant un soupir, tu pénétras dans l’antre du savoir, appréciant immédiatement l’ambiance qui y régnait. Tu sentais que tu allais apprécier de passer du temps dans l’endroit. Ce n’était pas plus mal, parce que de toute façon, tu n’aurais pas vraiment le choix. Tu te promenas un certain temps parmi les rayonnages, faisant des repérages quand tu aurais réellement besoin de consulter ces livres. Tu aperçus même certains visages familiers. Ce n’est qu’en apercevant un des élèves en première année de DMA que tu te dis qu’il serait préférable que tu ailles d’abord emprunter le livre au lieu de flâner. Si jamais une des copies te passait sous le nez parce que tu t’étais laissée distraire, tu serais légèrement ennuyée. Tu cherchas l’allée consacrée à la matière du cours. Parmi les vieux volumes présents, aucun n’avait la couverture reconnaissable des contes. Étrange… Peut-être que tu avais été trop lente et que les deux copies avaient déjà été récupérées par quelqu’un d’autre. Résolution prise, tu retournas au comptoir. « Bonjour. Je vous prie de m’excuser, je recherche les contes de Beedle le Barde. Le professeur De Kerveguen a dit qu’elle avait déposé deux copies ici, mais je ne les trouve pas. Sont-elles toujours ici ? » Se pouvait-il que d’autres soient arrivés avant toi ? Au pire, cela t’obligerait à faire un détour pour le village. Pour être honnête, tu avais d’autres choses plus importantes à faire, mais si c’était nécessaire… Le bibliothécaire consulta une liste de retrait, supposais-tu, avant de reposer les yeux sur toi. Tu croisas mentalement les doigts. « Il reste en effet une copie. Elle devrait être dans le rayon sur les armes sorcières. » Oui, la bonne nouvelle, c’était qu’il y avait bien un livre toujours libre, la mauvaise, c’est que la copie ne se trouvait pas à sa place. « J’ai regardé le rayon et elle ne s’y trouve pas. » La femme attrapa sa baguette pour prononcer un accio sur la copie. Un petit cri de surprise se fit entendre sur ta droite avant que tu n’aperçoives le livre voler vers le bureau. Tu espéras que la personne qui l’avait ne comptait pas l’emprunter, mais tu avais été plus rapide. « Votre nom ? » « Honoria Vanger. J'en aurai besoin jusqu'au 26 septembre en début d'après midi. » Elle hocha la tête avant de te tendre le livre. Tu l’empochas avant de la saluer. En t’éloignant, tu vis arriver la personne qui avait été en possession du livre avant qu’il ne lui soit arraché et qui apparemment venait se plaindre à la bibliothécaire. Oups. Tu sortis discrètement de l’endroit, un petit sourire satisfait aux lèvres.

 

L'emprunt, c'est plus dur que ça en a l'air {PM}

T H E . H E A R T . O F . A . D R A G O N :: Б И Б Л И О Т Е К А :: С т е л л а ж и

Sujets similaires

-
» Ce n'est pas un vol mais un emprunt[Goby Town, Rang B, Révolutionnaires, Méchants pirates, Bonne révolution]
» Les titis parisiens
» [Recherche] Dracolosse avec Colère pour emprunt temporaire
» Emprunt Prolongé [ft. Yoko Kizu]

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: