VULNERA SAMENTO FERME SES PORTES ▲
Merci à tous pour avoir pris part à cette formidable aventure.

en savoir plus

[PM] Un appel à l'aide ▼ Nastya Rozanova & Scar J. Lancester
ϟ celui qui lit ce titre est un elfe de maison. Ceci était la touche d'humour de Thor.
avatar
Nastya Rozanova
this is the wizzarding world of
je vous bute tous !
informations
je vous bute tous !

correspondances : 57
entrée : 11/06/2014
gallions : 1064



Message Posté Jeu 17 Juil - 17:10.
Un appel à l'aide
Parce qu'on est jamais seul


informations particulièrement pas importantes
ϟ dénomination courante des participants ▬ Nastya Rozanova & Scar J. Lancester
ϟ  étiologie du statut subjectif ▬ Libre & privé à la fois, on est dans une bibliothèque, on va pas la fermé pour nous deux quand même.  Wink 
ϟ  datation approximative du moment exact ▬ Vers la fin du mois de septembre
ϟ  cadran lunaire appréciable ▬  Fin d'après-midi
ϟ  météorologie sorcièrement acceptable ▬  Temps pluvieux
ϟ  saison saisissante et palpitante ▬  Saison 3
ϟ  intrigue globalement intriguante ▬  intrigue 3x01 ; hell is empty
ϟ chatiment divin exigible ▬  Pas besoin de Dominus aujourd'hui. Wink


Dernière édition par Nastya Rozanova le Jeu 17 Juil - 18:14, édité 2 fois
avatar
Nastya Rozanova
this is the wizzarding world of
je vous bute tous !
informations
je vous bute tous !

correspondances : 57
entrée : 11/06/2014
gallions : 1064



Message Posté Jeu 17 Juil - 17:49.


parce que le soutien est infini



Nastya se sentait euphorique et très stressée... Elle n'avait jamais été comme ça avant et donc ça la choque un peu. Elle avance dans les couloirs de Durmstrang pas très rassuré. Il pleut dehors, donc il fait un peu sombre dans l'école. Nastya avançait lentement, elle risquait d'arrivait un peu en retard au rendez-vous. Alors vous qui lisez en ce moment, vous avez légèrement le tournis. Ou va-t-elle ? Qui l'attend ? Pourquoi se rend-t-elle dans cet état ? Tout a commencé par une inconnue par Nastya sous le nom de Jeh. Elle avait laissé un mot dans un livre que Nastya avait découvert à la bibliothèque et ce mot lançait un appel S.O.S à quiconque qui souhaitait parler d'une douleur déchirante. Nastya s'était donc sentie directement visée. Elle avait tellement mal depuis la mort de Lili. Elle cherchait quelqu'un qui comprendrait ce qu'elle ressentais c'étais l'occasion rêvé. Mais elle ne voulais pas se tromper sur le cas de "Jeh". Elles s'écrivaient donc, sans que chacune sache qui était l'autre. Nastya avait fini par se résoudre que Jeh ne pouvait pas mentir. Le plus dur était de se voir et de parler.

Donc, Jeh avait donné rendez-vous à Nastya à la bibliothèque. Là où tout avais commencé Nastya commençait à se demander si se voir était vraiment utile jusqu'à ce qu'elle se décide à accepter l'offre et aller la voir. Elle regrette désormais. Elle ne se sens pas apte à réaliser cette exploit. Parler avec quelqu'un qu'elle ne connaît pas et surtout sans soutien. Elle pensait fondre en larme, s'enfuir en voyant quelqu'un arrivé... Nastya avait très peur de ce qui l'attendait. Elle était en retard de cinq bonnes minutes et pourtant personne ne trainait dans la bibliothèque ce qui rassura d'une part Nastya. Elle cherchait l'endroit où étais posé le livre puis elle resta près de ce dernier. Là où tout avait commencé. Si elle n'avait pas ouvert ce bouquin, où qu'elle avait ignoré le mot jamais Nastya se retrouverait ici. Nastya fit soudainement la moue. Elle ne devait pas agir comme ça. Pour elle. C'est, d'une certaine manière, grâce à elle qu'elle est ici. Mais c'est aussi pour elle. Ses yeux s'embuèrent, elle fit vite-fait de sécher ses larmes qui n'étaient pas encore arrivées. Nastya regarda l'entrée pour regardait si quelqu'un arrivait : personne. L'avait-on fait croire que quelqu'un viendrait pour lui faire une farce ? Ce serait possible. Nastya était assez crédule pour. Elle soupira de cette juste vérité. Elle croisa les doigts, laissa le livre puis partit faire un petit tour dans la bibliothèque. Surement fallait-il rester patient et attendre ? C'était plus simple que de se morfondre, de pleurer et d'avoir mal. C'était certain.


made by pandora.



avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Jeu 17 Juil - 18:28.
_ Oh non c'est pas vrai!

La pluie s'était mise à tomber sans même que Scar ne la sente arriver, réveillant par la même occasion la demoiselle, qui s'était assoupie à l'extérieur de l'institut. Ce n'était pas cherché, elle passait juste d'atroces nuits, ces derniers temps. Malgré son épuisement, quelque chose la tenait éveillée, sans qu'elle ne puisse bien savoir quoi. Tout du moins, pour les autres nuits. La nuit précédentes, Scar connaissait parfaitement la raison de son insomnie. Elle devait rencontrer la mystérieuse personne avec qui elle correspondait par parchemins interposés, grâce au livre de la bibliothèque. Cela faisait de nombreuses semaines que les deux correspondantes s'échangeaient des messages et se parlaient de leur vie et de leur douleur. Elles se ressemblaient, elles comprenaient les douleurs de l'autre, puisqu'elles avaient la même. Tout avait commencé le jour où, sur un coup de tête et après une lourde crise de larmes, Scar avait écrit un petit billet, qu'elle avait glissé à la page vingt quatre d'un bouquin de potion. Une personne lui avait répondu, quelques heures après qu'elle ait glissé son billet dans le livre. Elle n'avait pas vraiment attendu de réponse sérieuse, elle en avait même été sincèrement surprise lorsqu'elle lut le nouveau billet qui avait remplacé le sien. Malgré sa surprise, elle n'avait pas hésité, et avait répondu aussi rapidement. C'est ainsi que la machine s'était embrayée et que sa correspondante -elle la soupçonnait féminine- avait commencé à tisser un lien invisible avec elle. Ce lien qui leur permettait de se parler sans gène et sans interdit, sans jugement. Bien sûr, communiquer par l'intermédiaire d'un livre était pour le moins très peu sûr. C'était impersonnel, tout le monde aurait pu tomber sur leurs mots et interrompre leur correspondance et pourtant, rien ne vint entraver leurs échanges. Après de longues semaines à discuter sans se voir, à s'imaginer sa correspondante dans sa tête, à la chercher sur tous les visages des personnes présentes à l'institut, Scar songea que le temps était venu pour elles de se rencontrer. Elle avait donc proposé un rendez-vous à la demoiselle, qui avait accepté. Elles étaient censées se retrouver à la bibliothèque à dix-sept heures et dix minutes, le soir même.

Haletante, Scar courrait dans les couloirs, ses cheveux roux et mouillés remontés en un chignon qui, sincèrement, ne ressemblait plus à rien. Fébrile, elle n'avait de cesse que de jeter des coups d'oeil frénétiques à la montre dorée qui occupait son fin poignet. Dix-sept heures et quinze minutes. Cette fois, c'était certain, elle venait de dépasser les cinq minutes de retard. Elle espérait que sa correspondante ne lui en veuille pas et la juge assez digne d'intérêt pour attendre son arrivée. C'est essoufflée qu'elle poussa la porte de sa chambre, fonçant immédiatement vers sa malle pour en tirer un jean slim noir sec et un top vermeil. C'est en quatrième vitesse qu'elle se dévêtit et enfila sa tenue propre. Une paire de chaussures plates et un sort pour sécher ses cheveux plus tard, et Scar se jetait à nouveau dans le dédale de couloirs, remerciant Merlin, Morgane et tous les autres puissants sorciers d'être aussi endurante. Un coup d'oeil à sa montre, dix-sept heures et vingt minutes. Dix minutes de retard. Sera-t-elle restée pour l'attendre? Son instinct lui soufflait que c'était le cas, mais qu'elle ferait mieux d'accélérer.

Par chance, elle entrevit rapidement la porte de la bibliothèque et sprinta pour y arriver rapidement. La poussant rapidement, elle vérifia l'heure. Elle avait en tout treize minutes de retard. Prenant quelques secondes pour reprendre son souffle, elle se dirigea, en marchant cette fois, vers le rayon où était rangé leur livre. Avec son angoisse du retard, elle qui d'habitude était plutôt ponctuelle, Scar n'avait pas réfléchit à la situation ni à l'enjeu de la rencontre des deux jeunes femmes. Rapidement, elle atteint le bon rayon, et aperçut une silhouette féminine, de dos, avec de beaux et longs cheveux et une prestance d'une fragilité attendrissante. Inspirant profondément, elle l'observa quelques secondes. L'instant en aurait presque été solennel, mais Scar coupa bientôt le silence ambiant afin d'alerter sa correspondante de sa présence. C'est d'une voix la plus douce possible qu'elle prit la parole, essayant de se montrer calme et la moins froide possible, malgré son souffle court, pour ne pas la faire fuir.

_ J'suis désolée, je.. J'suis en retard mais j'ai été surprise par la pluie et.. Bref, je suis désolée de t'avoir fait attendre.
avatar
Nastya Rozanova
this is the wizzarding world of
je vous bute tous !
informations
je vous bute tous !

correspondances : 57
entrée : 11/06/2014
gallions : 1064



Message Posté Jeu 17 Juil - 18:54.


parce que le soutien est infini



Les livres. Nastya ne pensait pas que la bibliothèque en gardait autant, chacun plus surprenant que le précédent, chacun d'une couverture plus typique qu'une autre, plus pétillant, plus sale, plus ancien... Chacun avait une particularité. Nastya avait soudainement l'envie de retourner là où elle avait laissé le livre. Elle y resta et feuilleta le bouquin avec délicatesse pour ne pas l'abimer. C'est un vieux livre de potion qui n'entrait pas dans le programme actuel de Durmstrang. Surement auparavant. Elle reposa le livre puis se mit à observer les différentes étagères. Les livres n'étaient pas rangés par ordre alphabétiques mais... d'une manières étrange. Nastya avait complètement oublié ce qu'elle faisait ici, elle était abosrbé par les livres. Donc quand on la sortit de sa rêverie...

_ J'suis désolée, je.. J'suis en retard mais j'ai été surprise par la pluie et.. Bref, je suis désolée de t'avoir fait attendre.

Nastya se retourna d'un coup et tenta de s'accrocher quelque part. Ses yeux devaient surement être révulsés mais quand elle vit la jeune présentée devant elle, elle se détendit mais resta un peu crispée sous l'émotion. Elle était pétrifiée. Elle le redoutait un peu plus tôt. Elle avait peur. Elle ne savait que dire ni que faire, si elle le pouvait elle aurait fuit. Elle fit une moue d'enfant triste. Puis se ressaisit. Pour elle, elle devait se tenir correctement et non pas comme un enfant. Elle se mit droite, fixa ses pieds, ne parla pas et resta muette.
*Oh mon dieu... Reprend tes esprits Nastya, on va te prendre pour une folle si ce n'est pas déjà fait.* Elle soupira mais ne bougeas pas. C'était à "Jeh" de prendre la relève.

made by pandora.



avatar
Invité
this is the wizzarding world of
Invité
informations



Message Posté Jeu 17 Juil - 19:50.
A dire vrai, ladite Jeh s'était  préparée à tous les cas de figures, du moins c'était ce qu'elle pensait : jamais elle n'aurait imaginé que son interlocutrice resterait stoique et silencieuse face à elle. Ne sachant pas vraiment comment réagir, elle prit d'abord quelques minutes pour détailler le doux visage qui s'offrait à elle. Son interlocutrice était vraiment belle, une beauté un peu sauvage, c'était étrange mais agréable. Ses yeux étaient fascinants, tant et si bien que Scar plongea son regard dans le sien et s'en trouva bien vite déroutée. Elle semblait plus âgée peut-être deux ou trois ans de plus qu'elle. Et tout son être renvoyait une impression de fragilité constante, comme si elle allait se briser en morceaux d'une seconde à l'autre tel un crystal d'une beauté éphémère. Perdue dans sa contemplation, elle finit par reprendre ses esprits en secouant la tête. Mieux valait que la demoiselle ne se sente pas agressée ou gênée par le regard insistant qu'elle avait porté sur sa personne.

Inspirant doucement, elle s'avança d'un pas ou deux, prudemment, puis tendit une main devant elle. L'inconnue lui donnait l'impression d'un animal effrayé, qu'un geste brusque pourrait faire fuir en une seconde à peine. Scar ne désirait que la mettre en confiance. Après tout, elle n'avait rien à craindre, elles se connaissaient, non? Le physique n'était pas si important finalement, même si bien sûr, il était agréable d'enfin pouvoir associer un visage à tous ces mots jetés sur des morceaux de parchemins depuis des semaines entières.

_ C'est moi, Jeh. Enfin, mon vrai prénom, c'est Scar..

Crispée, elle tenta d'esquisser un petit sourire, mais seule une grimace légère vint déformer son visage. Cela ne faisait que trop longtemps maintenant que Scar avait arrêté de sourire, de rire ou d'arborer toute expression qui puisse avoir un quelconque rapport avec de la joie. Elle baissa un instant les yeux, un peu gênée face à l'incapacité de son visage à produire une expression qui aurait sans doute pu aider la demoiselle à se rassurer. Elle aurait aimé lui faire comprendre qu'elle n'allait ni l'agresser, ni la manger, mais apparemment, c'était assez mal parti. Mais elle comprenait sa méfiance, sans doute était-elle légitime, Scar ne la blâmerait pas, mais elle ne put s'empêcher de se sentir un peu blessée, tout de même, elles discutaient ensemble depuis tant de temps.. La jeune femme aurait du se douter que si elle lui avait voulu du mal, cela aurait fait bien longtemps qu'elle s'en serait prise à elle.

Soupirant doucement face au manque de réaction de la jolie rouquine, Scar baissa le bras qu'elle tendait et reprit la parole, d'une voix lasse et plutôt refroidie, tirant vers les accents froids et tranchants qu'elle avait d'habitude lorsqu'elle s'adressait au reste de ses camarades. Décidément, se sociabiliser n'était vraiment pas quelque chose pour elle.

_ Ecoutes, je n'suis pas venue te tuer, je n'suis pas venue t'agresser, si j'avais voulus te faire du mal tes boyaux seraient sûrement déjà tombés au sol. J'pensais simplement que se rencontrer nous ferait du bien mais visiblement, je m'suis trompée, donc.. J'aime pas perdre mon temps, je m'en vais.

Et Scar tourna rapidement le dos, amorçant un départ. Elle avait horreur de perdre son temps et de faire des efforts quand cela ne servait à rien. Et, même si elle ne pouvait s'empêcher d'espérer que l'inconnue la retiendrait avant qu'elle ne parte réellement, elle ne put s'empêcher de sentir l'agacement et la déception se distiller dans ses veines comme le vil venin d'un serpent. Serrant les poings, elle se dirigea vers l'allée principale, sortant du rayonnage où elles se trouvaient depuis le début de la discussion.
avatar
Nastya Rozanova
this is the wizzarding world of
je vous bute tous !
informations
je vous bute tous !

correspondances : 57
entrée : 11/06/2014
gallions : 1064



Message Posté Ven 18 Juil - 10:53.


parce que le soutien est infini



_ C'est moi, Jeh. Enfin, mon vrai prénom, c'est Scar..

Jeh correspondait à une jeune femme rousse, au physique assez singulier mais elle était vraiment jolie. Nastya n'osait pas la regarder en face. C'était trop dur pour elle, mais de savoir que c'était bien Jeh qui lui parlait en ce moment la rassurait... un peu. A vrai dire elle n'avais pas bougé. Il le fallait. Sinon, sa seule chance de communiquer disparaitrai aussi vite qu'elle était apparu. Nastya s'avança timidement puis releva la tête pour voir un peu le visage de cette fille qui lui ressemblait tellement d'après ces écrits. Son doux visage d'ange l'apaisa un peu plus. Malheureusement Scar baissa les yeux et Nastya vit qu'elle n'était pas bien. Nastya s'en voulu énormément de sa maladresse mais surtout de son incapacité à s'exprimer. Elle voyait bien que Scar était vexée mais elle ne savait comment la rassurer sans la toucher ni lui parler. Elle devait tenter un effort.

_ Ecoutes, je n'suis pas venue te tuer, je n'suis pas venue t'agresser, si j'avais voulus te faire du mal tes boyaux seraient sûrement déjà tombés au sol. J'pensais simplement que se rencontrer nous ferait du bien mais visiblement, je m'suis trompée, donc.. J'aime pas perdre mon temps, je m'en vais.

Nastya la voyait sortir du rayon et se diriger vers la sortie. Nastya se sentit briser intérieurement mais tout était de sa faute, c'était à elle de se faire pardonner et de tenter d'arranger les choses. Cette dernière accéléra donc le pas pour passer devant Scar, elle lui bloqua le passage puis ouvrit la bouche pour prendre la parole. Mais rien. Décidément, elle devrait vraiment préparé ses coups à l'avance et mieux se préparer psychologiquement. Alors, comme elle n'arrivait pas à parler elle fit non de la tête. Elle sentit les larmes qui arrivaient, elle soupira puis balbutia une excuse.

_ Non, je t'aime bien. Pars pas. Désolé. Elle sentit quelque chose monter en elle. Elle voyait Scar un peu intrigué par ces quelques mots que Nastya avait réussi à dire, elle devait s'expliquer et non pas s'excuser. Elle prit son courage à deux mains et se lança. Je sais que tu ne me veux pas de mal, mais tu n'est pas la cause de ce mal qui me brise depuis maintenant un an. J'ai toujours eu une peur bleu de parler aux inconnus, donc désolé. Elle finit par pleurer elle fit non de la tête et sécha ses larmes. Désolé, par maintenant que tu sais si je te fais peur.

Elle finit par sortir de la bibliothèque après avoir laisser couler quelques larmes devant Scar. Elle n'avait plus honte de ses larmes, elle avait honte d'avoir perdue aussi rapidement ses moyens. Elle espérait pouvoir se contenir, elle n'avait qu'aggraver son cas. Elle n'alla pas très loin, elle partit s'assoir dans un couloir assez sombre où personne ne passait mais à quelques pas de la bibliothèque. On pouvait surement l'entendre pleurer, elle n'était pas très bien cacher. Elle voulait que Scar la voit si elle souhaitait la retrouvait tout en restant à l'écart des regards. Elle pleurait, parce qu'elle n'avait pas réussi sa promesse faites à Lili. Maintenant elle espérait ne pas avoir fait peur à Scar, elle avait besoin de réconfort pas d'isolement et Scar le savait plus que personne d'autre dans cette école.

made by pandora.



Contenu sponsorisé
this is the wizzarding world of
informations



Message Posté .

[PM] Un appel à l'aide ▼ Nastya Rozanova & Scar J. Lancester

T H E . H E A R T . O F . A . D R A G O N :: Б И Б Л И О Т Е К А :: С т е л л а ж и

Sujets similaires

-
» Ceci n'est pas un appel à l'aide.
» V2 L8 C4 --> Appel à l'aide !!
» BLACK JACK ◮ Mais, c’est pas un vrai suicide, soit tranquille c’est probablement rien d’autre qu’un appel à l’aide.
» Appel à l'aide à Pelargir
» Appel a l'aide d'une novice pour une traduction elfique

Réponse rapide

pour répondre plus vite que le vent, t'as vu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: